Vetofish, vétérinaire spécialiste du soin des poissons

 

KOI - POISSONS D'ORNEMENT -  LES VITAMINES :


Intervention VETOFISH - Koï automne 2007 - Oasis 89 :

La société Vétofish en partenariat avec l'Oasis (89) nous propose son intervention sur les vitamines réalisée lors des Koï d'automne.

 

Vitamines : principes et utilisation

Qu'est-ce qu'une vitamine ?

Besoins et rôles des vitamines

Carences et excès

Prévention et vitaminothérapie

Supplémenter la nourriture en vitamines

4. Prévention

  • Conservation des aliments :
    – Bien refermer les aliments après usage dans un conteneur hermétique
    – Dans un endroit frais, sec à l'abri de la lumière
    – N'acheter que des volumes que vous pourrez distribuer dans les mois après ouverture

  • Distribution des aliments :
    – Adapter le type d'aliment et le diamètre au stade de développement des poissons et à leur taille
    – Ne distribuer que la quantité nécessaire (celle qui est mangée dans les minutes suivant sa distribution)
    – Fractionner la distribution en plusieurs repas journaliers

Vitaminothérapie :

  • La thérapeutique peut être :
    – Correctrice : apport légèrement supérieure aux besoins.
    – Pharmacologique : doses bien supérieures aux besoins.

  • Supplémentation vitaminiques :
    – Dépend du type d'aliment utilisé : aliment frais / aliment industriel
    – Du stade de développement ou physiologique : alevins (vit A), croissance, reproduction

5. Quand supplémenter la nourriture ?

  • Favoriser la cicatrisation : vit. C

  • En conditions environnementales adverses : vit. C

  • Améliorer l'immunocompétence et la résistance aux maladies : vit. C, E, éventuellement B6, B5, choline

  • Lors de maladie ou blessure : vit. C, E et hydrosolubles

  • Après un traitement : mix de vitamine

  • A la reprise de l'alimentation et prévision du jeune hivernal

  • Préparation à la reproduction : vit. C, E, A

Comment supplémenter ?

  • Formes disponibles :
    – Liquides
    – Poudres

  • Ajouter à l'aliment juste avant sa distribution

  • Ne pas conserver le mix

Conclusion :

  • Les vitamines D et K ont un rôle minime

  • Les vitamines E et C ont plus d'importance

  • Les poissons ont besoins de deux quasivitamines : inositol et choline

  • Les problèmes de carence sont rares et il faut être prudent sur les hypervitaminoses (vitamines liposolubles)

Merci à :

Dr. Emmanuel LEGUAY
DVM, MSc in Aquatic veterinary studies

VETOFISH, 31 Boulevard Irène & Frédéric Joliot-Curie, 13500 Martigues, France

Vetofish, vétérinaire spécialiste du soin des poissons


Suivez

Suivez-nous :     Recommandez cette page :                

Mise à jour : avr.-19    PassionBassin®     Copyright textes et photos Ph. GUILLET ©     2002 - 2019       contact : webmaster@passionbassin.com